Catégories: Articles

QUALITÉ DE L’EAU ET FONCTIONS NEUROLOGIQUES

L’eau est un composé fondamental de notre organisme puisqu’elle a un rôle dans le maintien de toutes nos fonctions vitales. L’importance de l’eau n’est plus à démontrer, mais très souvent, on oublie de parler de la qualité de l’eau. Que ce soit bouteilles, robinet ou autres (comme les carafes filtrantes par exemple), l’eau subit divers procédés la rendant potable et plus ou moins bonne pour notre santé.

Néanmoins, de nombreux éléments peuvent passer outre les méthodes de purification et se retrouver dans notre eau. Une étude s’est intéressée aux différents éléments pouvant contaminer l’eau et surtout, pouvant provoquer des conséquences néfastes sur nos fonctions neurologiques. Il s’agit de l’étude de Bondy, S. C., & Campbell, A. (2017) : “Water Quality and Brain Function” (https://doi.org/10.3390/ijerph15010002).

Étude : Water Quality and Brain Function

L’étude porte sur l’identification de différentes méthodes de contaminations de l’eau et leur impact sur les fonctions neurologiques. Les chercheurs expliquent que le principal effet se situe au niveau des phases de développement de l’organisme et notamment au niveau du développement du système nerveux central (SNC). Parmi les différentes causes pouvant être à l’origine de ce phénomène, la source de contaminants la plus courante repose sur la pollution.

En effet, avant d’être consommée, l’eau pourra être contaminée dans son lieu naturel. Les principaux acteurs de cette pollution sont les déchets industriels et agricoles. Ces déchets résultent de l’activité de chacun, qui seront présents dans la nature en raison de la propagation des contaminants induite par l’eau déversée par les industries ou par les champs par exemple. 

Les contaminants peuvent donc provenir de plusieures sources, mais ils peuvent également être de différentes natures.

  • Contaminants non-organiques

Ces déchets peuvent être présents naturellement dans le sol, mais leurs quantité peuvent augmenter par des acteurs externes. En plus de leurs présences nocives et dangereuse pour la santé, il faut savoir que plus leur quantité augmente, plus le danger va être grand. Parmi les plus courants, on retrouve : le plomb, l’aluminium, le cuivre, et l’arsenic.

  • Contaminants organiques

Ces déchets ne seront pas naturellement présents dans la nature et seront apportés uniquement par des acteurs externes. Parmi ces déchets, on retrouve : les résiduels halogènes qui sont des pesticides très utilisés dans l’agriculture, l’acrylamide qui va être un agent de clarification de l’eau, et qui, a forte dose, aura des graves effets neurologiques, et le bisphénol A (BPA) qui est un composé chimique utilisé dans la production de divers plastiques.

  • Les mécanismes de neurotoxicité

Chacun des différents contaminants vont avoir des effets spécifiques, mais ils ont tout de même des effets communs. 

Ils vont tous impacter les voies inflammatoires du système immunitaire. Le schéma ci-dessous explique les différentes conséquences.

Les différents déchets vont avoir un effet pro-oxydant et inflammatoire sur le système nerveux central ce qui entraînera une mort élevée et une dégénération des cellules de ce système nerveux. 

Tout cela va alors entraîner une dégénérescence neurologique et provoquer une augmentation des risques de maladies neurodégénératives. Il y aura aussi un dérèglement du développement du système nerveux.

Sources of neurotoxic agents in drinking water and their potential consequences. CNS: central nervous system.

Conclusion

L’eau est une variable environnementale très sensible, en raison de toutes les sources pouvant la contaminer. Que ce soit les industries, l’agriculture ou simplement les actions humaines, l’eau est un sujet délicat dont il faut garantir la potabilité ainsi que sa bonne qualité.

Pour cela, chaque pays a son propre organisme qui va tester et vérifier l’eau. Néanmoins, encore beaucoup de pays n’ont pas accès à l’eau potable et nombreuses sont les personnes tombant encore malades à cause d’eaux contaminées.

Bibliographie

Nutritionniste

Discussions

Votre adresse email ne sera pas diffusée. Les champs marqués sont obligatoires.*

Voir les commentaires

  • Merci beaucoup pour cet article 😊

    Annuler la réponse

    Discussions

    Votre adresse email ne sera pas diffusée. Les champs marqués sont obligatoires.*

  • Bonjour ! Vaut-il mieux boire de l’eau en bouteille ? Est elle forcément plus pure ?

    Annuler la réponse

    Discussions

    Votre adresse email ne sera pas diffusée. Les champs marqués sont obligatoires.*

Articles récents

L’IMPORTANCE DE LA VITAMINE D

Le déficit en Vitamine D est l’un des principaux problèmes de santé publique aujourd’hui.  L’insuffisance… Lire la suite

octobre 22, 2020

LES AGPI ET LE SPORT

Les acides gras poly-insaturés sont essentiels à une alimentation équilibrée et présentent de nombreux bienfaits,… Lire la suite

octobre 20, 2020

ORTHOREXIE, QUAND MANGER SAIN DEVIENT UNE OBSESSION

Il va sans dire que notre organisme nécessite de la nourriture pour fonctionner. Devoir manger… Lire la suite

octobre 14, 2020
S'abonner à la newsletter