Catégories: Articles

LE RÉGIME CÉTOGÈNE ET SON IMPACT SUR LE MICROBIOTE

Le régime cétogène est un régime de plus en plus en populaire. À l’origine, il traite certaines maladies notamment l’épilepsie, mais il est désormais aussi utilisé pour perdre du poids. Ce régime consiste à limiter le plus possible les glucides, de manière à mettre l’organisme en état de cétose. Ainsi, cela conduit à une forte consommation de lipides pour palier l’absence de glucides. De ce fait, il semble important d’étudier les effets de cette alimentation déséquilibrée sur le microbiote.

Antonio Paoli et al., ont alors répertorié les changements bactériens liés au régime cétogène observé par plusieurs études.

Tableaux représentant les changements bactériens issus de l’étude d’Antonio Paoli et al. :

Augmentation du nombre de bactéries

Diminution du nombre de bactéries

Desulfovibrio𝛃 diversité
EnterobacteriaceaeA. Muciniphila
BactéroïdesFaecalibacterium
Dorea sppBifidobacterium
E. ColiE. rectale
A. Muciniphila E. Dialister
Parabactéroïdesɑ diversité
SuttarellaDesulfovibrio
ErysipelotrichaceaeTuricinabcter
MuciniphilaProtéobactéries (cronobacter)
Lactobacillus
Bifidobacterium

Les bactéries en bleues sont celles qui ont été répertoriées à la fois en diminution et en augmentation selon différentes études, cela montre que ce sujet est encore à l’étude, et que ce ne sont que des hypothèses.

Ces changements bactériens peuvent s’expliquer par différentes raisons. 

Tout d’abord, les glucides proviennent essentiellement des féculents, et toute cette catégorie d’aliments est exclue lors d’un régime cétogène. Or, les féculents sont généralement riches en fibres, que ce soit les pommes de terre, les légumineuses, ou encore les céréales (notamment les complètes). Par conséquent, le régime cétogène exclu un grand apport en fibres, qui permettent pourtant de nourrir le microbiote intestinal

Ensuite, une alimentation riche en lipides entraîne une consommation plus importante d’acides gras saturés, et si ces derniers sont consommés en excès ils peuvent diminuer la richesse bactérienne du microbiote. 

Aussi, certaines bactéries du microbiote servent à métaboliser les glucides, ainsi une diminution drastique des apports en glucides pourrait conduire à un appauvrissement en ces bactéries. 

Un appauvrissement du microbiote peut avoir de nombreuses conséquences comme une diminution de l’absorption de certains nutriments, un affaiblissement de la défense immunitaire, l’apparition de certaines maladies, et d’autres… 

En revanche, cet appauvrissement aurait aussi un effet bénéfique sur l’épilepsie par exemple. En effet, Paoli et al. ont observé que les personnes ayant plus de bacteroides et moins de firmicutes seraient moins sujettes aux crises. 

Ainsi, le régime cétogène se montrerait efficace pour certaines maladies comme l’épilepsie, via une modification du microbiote intestinal. Cependant, le microbiote n’étant encore que peu connu et à l’étude, il faut attendre d’avoir plus d’information avant de pouvoir en tirer une conclusion concrète quant au régime cétogène. 

Sources

  • Ketogenic diet poses a significant effect on imbalanced gut microbiota in infants with refractory epilepsy, Xie.G. et al., 2017
  • Ketogenic Diet and Microbiota : Friend or enemies ? Paoli A. et al., 2019
  • Crosstalk between the Ketogenic Diet and Epilepsy : From the Perspective of Gut Microbiota. Fan Y. et al., 2019
  • the Impact of Low-FODMAPs, Gluten-Free, and Ketogenic Diets on Gut Microbiota Modulation in Pathological Conditions. Reddel S. et al., 2019

Nutritionniste

Discussions

Votre adresse email ne sera pas diffusée. Les champs marqués sont obligatoires.*

Articles récents

L’IMPORTANCE DE LA VITAMINE D

Le déficit en Vitamine D est l’un des principaux problèmes de santé publique aujourd’hui.  L’insuffisance… Lire la suite

octobre 22, 2020

LES AGPI ET LE SPORT

Les acides gras poly-insaturés sont essentiels à une alimentation équilibrée et présentent de nombreux bienfaits,… Lire la suite

octobre 20, 2020

ORTHOREXIE, QUAND MANGER SAIN DEVIENT UNE OBSESSION

Il va sans dire que notre organisme nécessite de la nourriture pour fonctionner. Devoir manger… Lire la suite

octobre 14, 2020
S'abonner à la newsletter